Qui êtes-vous ?

Ma photo
une diététicienne, installée au pays du reblochon (Thônes) depuis 2006. Vous pouvez me contacter au 04.50.51.86.85 ou par mail, amandine.caullireau@gmail.com.

mercredi 31 janvier 2007

Une petite recette sympathique !

J'ai eu envie de vous faire découvrir une petite recette perso. Simple, bonne et rapide.

Pâtes aux crevettes et à la crème !
Recette pour 2 personnes - Préparation 15 min - Cuisson variable selon les pâtes choisies.
Ingrédients :
  • 250 g de crevettes
  • 10g d'oignons (voir plus selon votre goût personnel)
  • 25cl de crème fraîche à 5% MG
  • 300g de pâtes cuites (environ 80g crus)
  • Sel, poivre
Préparation :
  • Coupez les oignons en petits morceaux.
  • Faîtes chauffer (mais pas d'ébullition) 10 min les crevettes, les oignons et la crème
  • Faire chauffer l'eau et cuire les pâtes selon la durée conseillée.
  • Égoutter les pâtes et ajouter la sauce avec les crevettes., sans oublier de saler & poivrer
Bon appétit !
N'hésitez pas à envoyer vos commentaires...

lundi 22 janvier 2007

Le fameux équilibre


L'équilibre alimentaire se fait sur une journée, au cours des 3 principaux repas & d'une éventuelle collation.
Pourquoi prendre un petit déjeuner ?
Voici quelques réponses...
  • redonner de l'énergie et une bonne hydratation à notre corps après une nuit de jeun
  • limiter voir même supprimer le grignotage de la matinée, souvent plus riches en graisse et en sucre
  • éviter le coup de pompe de 11h et les accidents liés à une perte de vigilance
  • stabiliser son poids. De nombreuses études montrent que l'absence de petit déjeuner favorise un surpoids ou une obésité. Cela est dû à une compensation par le grignotage pendant la matinée ou par des repas plus riches.
  • un risque augmenté de lithiase biliaire
  • une plus grande instabilité émotionnelle
  • ...

Et les autres repas ?
Trop souvent oubliés ou limités (pour favoriser une perte de poids), les féculents (pain, pâtes, riz, quinoa...) doivent être au centre du repas. Des légumes crus ou cuits en alternances ainsi qu'une protéine (viande, poisson...) viendront dans votre assiette. Il est a noter que le soir, la quantité de protéine peut être diminuer à 1 tranche de jambon ou 1 oeuf... selon votre activité.
Pour terminer votre repas : un produit laitier et / ou un fruit (varier cuits ou crus) seront les bienvenues !

Collation ou pas ?
Trop souvent on se prive d'un "goûté" pour limiter son apport énergétique. Hors cet encas bien géré peut vous permettre d'éviter un grignotage plus coûteux (on se tourne en général vers des produits gras ou sucrés) et également d'être moins affamé au repas.

Et si le secret était... de manger un petit déjeuner de roi , un déjeuner de bourgeois et un dîner de mendiant ?

mercredi 17 janvier 2007

L'impédancemétrie

Je vais vous présenter un outil dont je me sers chaque jour lors de mes consultations.
  • Qu'est ce que c'est ?
C'est un appareil qui envoie un faible courant électrique qui permet de mesurer la composition corporelle grâce à 4 électrodes.
Le patient est en position allongée et le courant passe dans l'ensemble du corps. Ce qui n'est pas le cas pour les balances impédancemètres du commerce, et la mesure est donc moins fiable !
  • A quoi ça sert ?
Votre balance vous indique un poids, mais que représente t il ?
Le poids que vous indique votre balance est global, il ne tient pas compte de la quantité de muscle, graisse & d'eau (éléments essentiels de la composition corporelle). La mesure d'impédance sert à connaître votre propre composition.
A poids et taille égales, deux personnes peuvent avoir une mesure très différente, ce qui explique aussi nos différences morphologiques !
  • Quelques exemples d'utilisation ?
La mesure d'impédance est très utile lors d'un programme amaigrissant car elle permet de vérifier que vous perdez bien de la graisse et non pas du muscle.
Elle sert également auprès des sportifs, ainsi on peut vérifier la composition corporelle tout au long de la saison ou à l'approche d'objectif important.
La mesure d'impédance permet aussi de mesurer un éventuel excès d'eau et de différencier un surpoids dû à de la graisse ou à de l'eau...

Bref, c'est un outil qui se rend vite indispensable dans l'exercice de mon métier.

La fin du règne de la diète !

Trop souvent on associe diététique à diète. C'est à dire une privation d'aliments plus ou moins draconienne et injustifiée.
Cette théorie est heureusement dépassée, mais hélàs pas pour tous...
Sachez que le corps s'adapte, car lui veut rester vivant le plus longtemps possible. Ce qui signifie que "moins on mange et plus on maigrit" est une erreur !
En effet, le corps s'habitue à la restriction énergétique en diminuant son métabolisme et bien trop souvent au dépend de votre santé.
Posez vous la question suivante : que va t il se passer dès que je vais remanger normalement ? On ne peut pas supprimer toute sa vie des aliments plaisirs...
C'est le problème de beaucoup de "régimes" restrictifs malmenant votre organisme. Cela explique aussi la reprise de poids ( bien souvent supérieur à la perte) observée après une perte souvent spectaculaire.
Et si une des solutions était d'apprendre à manger de tout, tout en gardant un poids stable !?

A qui s'adresse la diététique ?

Souvent on associe diététique à régime.
Mais c'est une erreur, la diététique sert partout et pour tous : grossesse, allaitement, sport, troubles digestifs, diabète, troubles du comportement alimentaire... entre autre. En fait l'intérêt de la diététique est vaste mais pour le plus grand nombre c'est le maintien d'un poids compatible avec une bonne santé !