Qui êtes-vous ?

Ma photo
une diététicienne, installée au pays du reblochon (Thônes) depuis 2006. Vous pouvez me contacter au 04.50.51.86.85 ou par mail, amandine.caullireau@gmail.com.

mercredi 24 octobre 2007

A l'approche d'HALLOWEEN... un point sur les courges !



Botaniquement parlant, la courge est un fruit, tout comme le concombre et la tomate. Cependant, toutes ses variétés sont consommées comme des légumes. Les Amérindiens consomment la courge depuis 10 000 ans déjà, et pour parvenir jusque chez nous, les courges ont dû faire un long voyage à partir du Mexique et du Guatemala!

À l’époque, les Aztèques, les Incas et les Mayas cultivaient les courges, le maïs et les fèves pour leurs graines. En effet, les courges ne contenaient pas autant de chair que celles qu’on retrouve maintenant sur le marché. C’est au fil du temps que des variétés plus charnues se sont développées.


On sépare les courges en deux catégories : les courges d’été et les courges d’hiver. On les définit en fonction de leur durée de conservation, tout simplement.

Les courges d’été
Les courges d’été sont cueillies de deux à sept jours seulement après leur floraison. Étant donné leur jeune âge, leur chair est tendre et leur peau et leurs graines sont comestibles. Dans cette catégorie, on retrouve la courgette, qui est sans doute la plus populaire.

Utilisation
Puisqu’elles sont tendres, on les consomme crues en morceaux ou en trempettes, ou encore en entrée ou marinées.
Cuites, elles se consomment aussi bien grillées que farcies que dans une quiche ou dans la fameuse ratatouille.

Préparation
La cuisson à l’eau donne les moins bons résultats, puisqu’elle diminue la saveur en rendant les courges très aqueuses (remplies d’eau).
Les courges entières non pelées peuvent être bouillies, à condition que l’on fasse quelques incisions sur leur pelure.
Les courges non pelées et coupées en deux peuvent aussi être cuites au four. On ajoute un filet d’huile dans la cavité et on assaisonne au goût avec cannelle, muscade, sirop d’érable et bien d’autres.
La cuisson à la vapeur constitue l’une des meilleures méthodes. Pour un résultat optimum, il est préférable de saler légèrement les courges avant la cuisson.
Au four à micro-ondes, on couvre la courge d’une pellicule de plastique ou on la place dans un sac de plastique allant au four à micro-ondes. On la cuit entre 10 et 15 minutes selon la grosseur et la tendreté désirée.

Les courges d’hiver
Contrairement aux courges d’été, les courges d’hiver sont cueillies seulement lorsqu’elles atteignent leur pleine maturité. Il en existe une multitude de variétés aux formes, grosseurs, couleurs et saveurs diverses. Les courges d’hiver possèdent une peau épaisse, dure et non comestible. C’est d’ailleurs ce qui les protège et leur permet de se conserver aussi longtemps : entre 30 et 180 jours, selon le type de courge. La citrouille demeure la plus populaire de sa catégorie. Bien qu’elle soit trop souvent considérée comme une décoration d’Halloween, la citrouille gagne à faire partie de notre assiette d’automne.

Utilisation
Rehaussez la saveur de vos potages, ragoûts, couscous, currys et autres, en plus d’y ajouter des vitamines.
Réinventez vos purées de pommes de terre ou vos desserts (tartes, gâteaux, muffins, biscuits, etc.) en y ajoutant des courges.
Et leurs charmantes fleurs, elles?
Sachez que les fleurs des courges et des courgettes sont comestibles. Par leur saveur délicate et leur apparence des plus colorées, elles agrémentent joliment nos potages, nos crêpes, nos poissons et le riz.

Valeur nutritive
Puisque leur contenu en glucides est plus élevé, les courges d’hiver sont plus caloriques que les courges d’été. Somme toute, elles constituent une excellente source de potassium et de vitamine A, en plus de contenir de la vitamine C, de l’acide folique, de l’acide pantothénique et du cuivre.

Voilà de bonnes raisons de mettre la main sur ces charmants fruits si bien gardés de la nature!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire