Qui êtes-vous ?

Ma photo
une diététicienne, installée au pays du reblochon (Thônes) depuis 2006. Vous pouvez me contacter au 04.50.51.86.85 ou par mail, amandine.caullireau@gmail.com.

mercredi 22 février 2012

Le Gomasio

Un nouvel ingrédient à la mode mais qui n'est pas nouveau : Le GOMASIO


C'est quoi ?
Le gomasio est un mélange de sésame et de gros sel de mer.Son nom vient du japonais : « goma » qui veut dire sésame et « shio » qui veut dire sel.


Une recette ?
Très simplement : 1 c à soupe de gros sel de mer + 6 c à soupe de sésame blond

Il faut faire griller à sec (sans matière grasse) les graines de sésame avec le sel, dans une poêle à feu moyen, ou au four, en remuant constamment, pendant quelques minutes.
On arrête quand les graines de sésame commencent à sauter.
Puis on broie grossièrement le tout (au pilon ou au moulin à café), suffisamment pour que ce soit moulu, mais attention pas trop, pour ne pas faire une pâte.


Ça sert à quoi ?
On peut en mettre partout pour saler et aromatiser !Soupe, salade, céréales...


Quel intérêt ?
Le gros sel favorise la digestion.
Le sésame est riche en graisse de bonne qualité.
La graine de sésame est composée à plus de 80% d’acides gras insaturés (qui doivent être présents tous les jours dans notre alimentation) et apporte en particulier de l’acide linoléique (omega 6).
Les acides gras apportés par les graines de sésame stimulent les sucs biliaires et pancréatiques et favorisent ainsi le transit intestinal.
Le Gomasio est riche en calcium et en magnésium et en phosphore, qui participe à la régénérescence des tissus.
Il est aussi une bonne source de protéines végétales (20.7%) bref c'est un atout santé !

Le Gomasio permet aussi de rétablir l'équilibre acido-basique de notre organisme en luttant contre son acidification.


Il convient de l'utiliser pour saler vos préparations à la place du sel "traditionnel".

vendredi 17 février 2012

Idée de repas rapide et équilibré !

Par ce qu'on n'a pas toujours le temps de manger vite et bien, je vous propose une petite idée de repas rapide et équilibré.

Blinis au fromage de chèvre et filet de maquereau.
Prenez 1 grand blinis, passez le au grille pain pendant quelques minutes.
Puis coupez vos maquereau en lanières. Lorsque les blinis sortent du grill, laissez les refroidir et tartinez les des fromage de chèvre frais.
Il ne reste qu'à disposer vos lanières de maquereau et à faire une petite salade !

Voilà je crois que j'ai mis plus de temps à vous donner la recette qu'à la faire !
Alors bon appétit !

mardi 7 février 2012

Le panais

Le panais nous vient de la famille de la carotte. Dans vos recette, le panais peut accompagner ou remplacer la carotte.
Un bon mélange avec le navet car sa saveur sucrée adoucira vos plats. Il renferme de nombreux minéraux et vitamines. Ses fibres et ses antioxydants auraient des effets bénéfiques contre certains types de cancer.

Déjà connu des Grecs et des Romains, le panais sera au moyen âge un aliment de base. Il restera très consommée en Angleterre mais sera relégué comme aliment du pauvre et oublié dans l'hexagone.

Actuellement il revient sur le devant de la scène et ce n'est pas notre santé qui s'en plaindra.

En effet le panais est 2 fois plus riche en sucre que la carotte, mais sa consommation est très intéressante pour son apport en fibres, en antioxydants, en vitamine B9, il l'est aussi en potassium, ce qui favorise l'élimination de l'eau.

Des idées de préparation...
- râpée, il vient relever une laitue ou des carottes râpées
- cuit à l’étouffée ou rôti au four, il dégage une saveur sucrée et accompagne les viandes, seul ou avec d’autres légumes
- mouliné il se marie divinement bien à la douceur de la carotte et de la patate douce
- sauté à l’huile d’olive
- en purée avec des pommes de terre, des patates douces, du rutabaga, de la courge ou des carottes

Et vous, vous l'aimez comment ?