Qui êtes-vous ?

Ma photo
une diététicienne, installée au pays du reblochon (Thônes) depuis 2006. Vous pouvez me contacter au 04.50.51.86.85 ou par mail, amandine.caullireau@gmail.com.

lundi 12 mai 2014

Diététique du sportif !

Non, ne levez pas yeux au ciel ! Cet article ne s'adresse pas forcément aux athlètes ! Il concerne toutes les personnes qui aiment bouger et qui cherche par l'alimentation a améliorer les sensations pendant l'effort.

  • Le sport à jeun ?
Cela est très discutable, pour certains le sport à jeun permet de puiser dans les réserves et de favoriser, entre autre, la perte de poids et jouant sur les réserves de glycogène.
Le souci est qu'on acidifie beaucoup l'organisme, favorisant ainsi les blessures ou augmentant le risque.
Les autres risques sont :
- une déshydratation aiguë et chronique
- une fonte musculaire
- un sommeil de moins bonne qualité
- une augmentation des troubles du comportement alimentaire (grignotage ou compulsion)
- déséquilibre du poids

On augmente aussi le temps de récupération !

  • Les produits laitiers...
Ils acidifient l'organisme et favorisent les risques de tendinite, déchirures musculaires...
Il est donc déconseillé de consommer des produits laitiers au repas précédent un effort. Par contre après, il n'y a aucun souci !
  • L'hydratation
C'est la première chose à travailler pour évoluer dans de bonnes conditions.
Une déshydratation favorise les blessures, les tendinites, une perte de la lucidité (action sur le moral et la performance physique) et augmente la fréquence cardiaque.
Surtout ne pas mettre de jus de citron c'est trop acide pour votre  corps durant l'effort.
Concernant les boissons de l'effort (et non pas les boissons énergisantes) veillez à ce quelles ne contiennent pas d'acide citrique. Ce dernier favorise les brûlures d'estomac, diarrhées ou encore les tendinites.
Vous pouvez fabriquer vous-même votre boisson en diluant une petite brique de jus de raisin dans un litre d'eau. S'il fait chaud, ajoutez un peu de sel pour compenser les pertes minérales dues à la transpiration. Cela permettra aussi une bonne réhydratation.

Concernant les boissons énergisantes, souvent riches en caféine elles peuvent augmenter la fréquence cardiaque et donc donner une inadaptation du corps à l'effort.
La richesse en taurine, minéraux et vitamines demandent beaucoup d'effort au corps pour les éliminer. Cela fatigue les reins.
Le sucre contenu dans les boissons énergisantes n'est pas adapté à l'effort et du coup risque de donner des diarrhées, hypoglycémie...
Ces boissons ne présentent pas de réel intérêt pour le sportif, c'est surtout le sponsor qu'offre les marques qui intéresse est intéressant pour le sportif.



Pour conclure, je vous dirais que l'alimentation du sportif, tout comme celui du sédentaire, doit être variée et équilibrée !
Pour répondre aux besoins de votre corps, nul besoin d'aller chercher des compléments (dont on ne connait pas toujours la vrai qualité) mais de favoriser une bonne qualité et régularité de l'alimentation.
Et c'est pas parce qu'on va faire du sport qu'on peut boulotter la plaque de chocolat ou le plateau de fromage avant de partir ! N'oubliez pas que la dépense énergétique liée au sport ne compense pas les excès...
Le sport permet un équilibre et une sensation de bien être qui agira sur votre comportement alimentaire. Mais ça c'est un autre article !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire